Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Depuis de nombreuses déjà, je suis représenté sur les circuits internationaux par l'intermédiaire des sportifs de haut niveau que je peux suivre tout au long de l'année selon leur discipline respective. Grâce à eux, ma méthode de travail a pu être mise en avant et à montré ses résultats sur de nombreux podiums internationaux.

A ce jour, ma pratique est à l'origine de:

4 titres de champion de France,

5 titres de champion du monde,

3 titres de vice champion du monde, 

1 médaille de bronze Olympique,

1 médaille d'or Olympique,

3 globes de Cristal.

Mais surtout, tous admettent se sentir mieux sur le plan physique, mental et énergétique, durant leurs phases d'effort et de repos.

Cette méthode de travail s'applique donc aussi à des personnes désirantes de se libérer de vieilles tension ou vieux conflits qui restent jusqu'alors un handicap quotidien, conscient ou inconscient.

 

Soyez donc le champion de votre vie !

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by osteopathe.annecy.veyrierdulac.74.over-blog.com - dans osteopathe olympique france médaille annecy champion sport haut niveau énergie lyon genève monde savoie ostéopathe
/ / /




L’ostéopathie :
Pour fonctionner dans de bonnes conditions toutes les structures qui composent le corps ( os, articulations, tendons, muscles, viscères...) ont besoin d’un minimum de micromouvements. Tous les blocages de ces micromouvements altèrent le fonctionnement du corps.
Les blocages ne sont pas systématiquement douloureux.
L’ostéopathie est un ensemble de techniques manuelles qui s’emploie à conserver et/ou à rétablir le bon fonctionnement de la mécanique humaine en prévenant et/ou traitant les « blocages ».

L’ostéopathe qui n’utilise que ses mains, a une approche globale des patients c'est-à-dire qu’il prend en compte son mode de vie ( exemple : sportif ou non ), ses antécédents (accidents...), sa personnalité, son état de santé... afin de contribuer à une bonne harmonie psycho corporelle, indispensable à la réussite sportive.


Ostéopathie et ski :
C’est la pratique spécifique de l’ostéopathie qui veille à la prévention et au soins des blessures incombant au ski ainsi qu’à l’optimisation du corps, afin de préserver et exploiter au mieux le potentiel physique de l’athlète skieur.

Taïna Barioz

Trois axes de travail;


Prévention/Suivi:

Cette étape est fondamentale: son objectif est de vérifier tous les systèmes mis en jeu par le corps lors d'une épreuve sportive ( biomécanique, respiratoire, cardiaque, Neurologique ).

Le suivi consiste à un Check up des systèmes avant une épreuve, en cours de saison.

 Exemple: prévention des épiphysites de croissance, lombalgies, dorsalgies...toutes les pathologies non traumatiques du ski. Vérification mécanique des genoux, du bassin...


Soins :
 Après une chute ou une blessure, en cas de blocage, de gêne, de douleur, en cas de stress, de
manque de concentration ou même durant une phase post-chirurgicale.
Exemple : Douleurs diffuses après grosse chute, piquet enfourché, entorses du genou, blocage lombaire, torticolis, post chirurgie LCA, trouble du sommeil pré compétition.

le but est de rétrouver l'harmonie des systèmes pour aider l'athlète à retrouver une meilleure gestion du stress, du sommeil et du mental.

Récupération : 
Eliminer les traces laissées par l’effort, purger la machine énergétique ( Permet entre autre de mieux encaisser les entraînements ).
Ex : Favoriser l’élimination le l’acide lactique produite par l’effort des cuisses / limiter les courbatures et le risque de blessures musculaires...


Conclusion :
L’ostéopathie est à intégrer dans la préparation et encadrement du ski d’élite. Il est essentiel d’intervenir dès les petites catégories : ce qui permet de concilier la prévention et la performance, c'est-à-dire limiter les blessures de l’athlète skieur tout en lui permettant d’être performant en compétition. 

Des consultations ostéopathiques régulières tout au long de la carrière sportive sont indispensables à la réussite sportive. Ce qui permet de profiter pleinement du ski de haut niveau sans en payer le prix fort !

 

                  

Photo Agence Zoom, 19/03/2017, Aspen. Tessa Worley remporte le globe de cristal

                         Tessa Worley, Aspen. 19/03/2017. Championne, coupe du monde. Slalom géant

Perrine Laffont, Championne Olympique 2018 et 2 globe de Cristal ( 2018 & 2019 )

Partager cet article
Repost0
/ / /

L’ostéopathie somato-émotionnelle est un ensemble de techniques manuelles qui a pour but la recherche d’émotions mal vécues dans le passé et parfois oubliées. Elles restent présentes dans le corps et dans la psyché sous forme de symptômes physiques, et de conduites comportementales récurrentes.

Lorsque le corps physique ou psychique reçoit un choc, il s’ensuit une dysfonction. De là, naissent deux schémas de fonctionnement :
Soit cette dysfonction est comprise, assimilée, et acceptée par l’organisme, soit elle ne l’est pas.

  • Dans le premier cas, il y aura réparation et l’ensemble du système vivant va tout mettre en œuvre pour réinclure les tissus lésés dans l’organisme. Cela se fait soit tout seul (l’homéostasie), soit avec l’aide d’un thérapeute.

  • Dans le second cas, des mécanismes plus complexes se produisent. Lorsqu’on n’est pas bien, que l’on n’a pas le moral, on s’enferme et on ne communique plus. Les tissus lésés procèdent de la même manière. Ils s’excluent du champ de la perception corporelle et de la conscience, ils ne communiquent plus. Ils restent dans leur histoire, en figeant le temps. Notre corps et notre conscient, vivant tout deux dans le présent portent une dysfonction qui ne communique plus, et qui est sortie du champs de leur conscience. Nous orientons notre vie pour reproduire cette dysfonction originelle afin qu’elle puisse être réinclue et enfin acceptée.

 

                                          Emotion.jpg


Cette notion de schéma ou de croyance est sans doute à l’origine de nos maladies et accidents qui se répètent, mais aussi à l’origine de nos comportements et de la reproduction de nos échecs qui nous soignent malgré eux.

L’ostéopathe, en percevant les dysfonctions, ressent quel organe ou quel type de fonction est touché par cette énergie émotionnelle. Les données scientifiques actuelles permettent de dire que telle ou telle émotion est gérée par telle ou telle structure cérébrale, gérant à son tour tel ou tel organe. A un organe, correspondrait une sémantique émotionnelle. Notre travail consiste à faire de nouveau communiquer les tissus en dysfonction au travers des émotions lui correspondant. 
Ainsi, petit à petit, le présent de la dysfonction se réactualise et se met au même niveau que le présent du patient. Ce dernier étant adulte et avec une autre conscience que celle qu’il avait au moment de la lésion, peut accepter ce qui s’est passé et réinclure cette énergie lésionnelle, dans son nouveau système conscient.

 

Viola Frymann, grande ostéopathe Américaine, écrit dans ses recueils de pensées et de conférences:

« Certaines choses semblent avoir disparu du champ de la conscience, mais restent cependant bien présentes au fond de nous. Il existe des forces cachées au plus profond de nous même.

Par exemple, lors d’un traumatisme physique, des forces ont été enfermées et il est nécessaire de libérer tout ce qui est enfermé, tout ce qui est prisonnier de notre inconscient. »


Cette forme d’ostéopathie s’adresse à ceux qui veulent faire un travail sur eux-mêmes et comprendre l’origine de leurs dysfonctions et des schémas de vie qu’ils reproduisent sans cesse.
Partager cet article
Repost0